Construction parasismique Bois Béton B2R+

La construction parasismique fait l'objet de plusieurs textes et décrets. Depuis le 22 octobre 2010, la France dispose d’un zonage sismique divisant le territoire national en cinq zones de sismicité croissante.  (articles R.563-1 à R.563-8 du code de l’environnement, modifiés par le décret no 2010-1254 du 22 octobre 2010, et article D.563-8-1 du code de l’environnement, créé par le décret n°2010-1255 du 22 octobre 2010) :

  • une zone de sismicité 1 (très faible) où il n’y a pas de prescription parasismique particulière pour les ouvrages « à risque normal »,
  • quatre zones de sismicité 2 à 5, où les règles de construction parasismique sont applicables aux bâtiments  « à risque normal ».

Les normes et règles de construction parasismique sont un ensemble de règles de construction à appliquer aux bâtiments pour qu'ils résistent le mieux possible à un séisme.

Une construction parasismique peut subir des dommages irréparables mais elle ne doit pas s'écrouler sur ses occupants. Son objectif principal est donc la prévention de l'effondrement des bâtiments.

Structure poteaux/poutres "sur mesure"

Le système constructif bois-béton B2R+ s’appuie sur une structure poteaux/poutres béton dimensionnée par un bureau d'études spécialisé. Ainsi, B2R+ peut être utilisé pour construire, en France métropolitaine, à une altimétrie maximale de 600m, tous types de bâtiments à l'exclusion de ceux appartenant à la catégorie d'importance 4.

La photo animée ci-contre laisse clairement apparaitre la structure poteaux/poutres béton créée à l'intérieur des panneaux bois B2R+ grâce aux différentes réservations obtenues durant le processus de fabrication industrielle.

Vous aimez cet article, partagez le !
Hide Buttons